De retour!

Publié le par Mamancouleur

Je suis partie une bonne semaine à la campagne, car les maladies se prolongeaient...et on revient avec les  microbes, mais aussi un traitement homéopathique de fond sur lequel je fonde tous mes espoirs!
Nous avons été choyés par Grand-père et Grand-mère, qui ont été ravis de profiter de la présence des petits.
Au programme: promenades et jeux au soleil, potager avec Grand-père, lecture et puzzles, découverte des placards..
Quant à Tiloup, il appris pendant ce séjour à bien tenir assis et jouer sur une couverture; il a fallu l'encourager!
Lui aussi a profité des nombreux livres, et de la présence de tout ce monde, il a appris aussi à apprécier la présence de son oncle.

Tit'fille était dispersée et dans la provocation, et malgré mes efforts de lui proposer un temps Montessori, je n'ai pas réussi à ce qu'elle fasse quelque-chose de constructif. Les différences éducatives suivant les personnes, ma fatigue et mon manque de disponibilité en sont pour quelque-chose; d'ailleurs, elle a fait pipi au lit...
Tout est rentré dans l'ordre au retour du papa, et surtout de retour à la maison.
Avec moi, il fallait tout lui faire: habiller, mettre sur les toilettes, donner à manger,...avec son papa, elle lui dit:"je sais faire toute seule!" Avec deux enfants auxquelles il faut tout faire, ça devient fatiguant.

Ce matin, nous avons repris le travail en douceur, donc je lui ai descendu dans le salon quelques activités, pendant que je faisais mon travail à côté. Je lui ai mis le gos livre de Arthus-Bertrand, le bloc de cylindres, des petites lingettes à accrocher avec des pinces à linge, des vêtements à accrocher sur des cintres et les petits objets que je destine au panier des sons (apprentissage de la lecture). Elle a pris les petits objets, puis a étendu les lingettes; elle a regardé des livres et en particulier la Miche de Pain ( elle ne la lâche pas!).
En fin de matinée, je lui ai demandé de me ranger la belle vaisselle: elle ne la range plus spontanémént, alors je cultive cette qualité d'ordre qu'elle a, ainsi que que l'esprit de service. De plus, à ce moment, elle est fatiguée et donc souvent grogne un peu. En rangeant les assiettes, elle a sorti le sucrier, et elle mettait délicatement le couvercle.

Après le repas, elle a voulu aller dehors; son papa lui a trouvé un seau rempli de cailloux blancs, et je lui ai sorti la dînette et un petit panier. Je l'ai laissé là en lui disant de me prévenir quand elle serait fatiguée. A 14h, elle est rentrée pour se reposer.

Commenter cet article