Le dimanche

Publié le par Mamancouleur

"Ce n'est pas dimanche pour maman, Tiloup et moi"

Ti'fille a un gros rhume accompagné de fièvre depuis vendredi soir; les nuits sont entrecoupées, on se lève pour moucher, donner les médicaments, consoler,...
Je suis donc restée à la maison dimanche matin, ce qui a permis à ma petite malade de se reposer corectement: lever à 11h.


Elle a bien compris que le dimanche est consacré à Jésus, que l'on va voir dans sa maison. Donc, si on n'y va pas, ce n'est pas dimanche , on a pas rempli son devoir.

Nous en avons profité pour rester longuement dans le bain, et avoir de grandes conversations:
-à propos de la mort, suite au décès de Jean-Noel, pour qui nous prions tous les soirs.
-la politesse, poourquoi faut-il dire bonjour ou merci.

Vu l'heure, je lui ai proposé de déjeuner dans son bain...puis elle a regardé ses images d'animaux, fait l'activité coton-tiges (ça marche très fort!).

Enfin, pendant que je préparais le repas, elle a fait des gommettes.

Commenter cet article

CLAIM 27/04/2009 19:00

Oui c'est un peu ce qu'on fait effectivement. Mon mari aussi chante ou joue de la guitare, et Zoé passe en générale toute la messe au sein !

Mamancouleur 27/04/2009 17:07

C'est éprouvant pour moi la messe, car je n'en profite pas du tout, et je suis seule (souvent)à gérer les petits car mon mari chante.
Je passe toute la messe à m'occuper du dernier: bercer dans la poussette pour l'endormir, allaiter, donner à manger. Il faut aussi avoir une présence pour la grande et lui lire son livre.
C'est dur mais c'est important d'y être et d'y emmener les enfants, afin qu'ils prennent l'habitude que le dimanche, c'est d'abord pour Jésus.
Et si ça bouge beaucoup, tu peux toujours leur faire assister à une partie, ou les promener en milieu de messe. Quand ma fille était bébé, la chapelle était petite, et son papa la sortait pendant la prédication.
Bon courage!

CLAIM 27/04/2009 14:09

Nous on est quand même souvent à la maison le dimanche matin, je trouve ça tellement ennuyant la messe pour des touts petits ! mais c'est pas faute d'avoir envie d'y aller.